Skip Navigation

Languages Available

  1. English
  2. Français
  3. 中文

Government of Mauritius

Quick Links

Bookmark and Share Print this page

Newsletter août 2017 - L'amélioration de notre capacité de production

Cher Investisseurs,

Après toute une décennie de progrès erratique dans le sillage de la débâcle économique de 2007/08, l'économie mondiale semble renouer avec un mode de croissance relativement durable. Par exemple, Bloomberg estime que le produit intérieur brut mondial devrait croître de 3,4% en 2017 et de 3,5% en 2018.

Bien que ce ne soit pas une performance extraordinaire, cela indique une accélération certaine par rapport aux performances des années précédentes, avec une croissance s’élevant  à 4,0% au deuxième trimestre de  2017, par rapport aux 3,1% du trimestre correspondant de 2016.

Cela est d’autant plus réconfortant compte tenu de la stabilité des prix ainsi que d'autres tendances positives au niveau macroéconomique. Ces signes devraient dissiper les craintes qui d’habitude précèdent les ralentissements.

La principale raison de cette reprise dans l'activité est la croissance des principales économies dans la zone euro et au Japon après une longue période de stagnation. En revanche, les flux commerciaux internationaux ont considérablement augmenté.
En raison de son économie ouverte, Maurice devrait bénéficier du nouveau dynamisme dans ses principaux marchés. En effet, les premiers signes de relance annoncent de meilleures perspectives pour notre économie. Statistics Mauritius prévoit  une croissance de 3,9% pour 2017, alors que les investissements devraient augmenter de 5,3%. L'inflation a été maîtrisée au cours de la dernière année. Cela indique un nouvel l'élan sur le plan de  l'environnement commercial ainsi qu’au niveau de la consommation. Les arrivées de touristes ont également augmenté de 6,3% pour le premier semestre de l'année.

Cependant, l'hypothèse de la croissance du PIB comme mesure de la performance économique en soi serait un indicateur fallacieux si l'amélioration annoncée par les chiffres ne se traduisait pas par une amélioration de la qualité de vie.

Pour que cela se produise, la création d'emplois de qualité dans des secteurs d'activité plus productifs est essentielle. De nouveaux piliers économiques ont été posés pour soutenir un nouveau paradigme économique. Des projets novateurs se multiplient, les promoteurs tirant parti de l'avantage concurrentiel de Maurice pour commencer leurs opérations.

La délivrance de deux nouvelles  licences de la Regulatory Sandbox a été approuvée par le conseil d'administration du BOI. Cette édition de notre bulletin en fait état. En outre, de nouvelles opportunités dans le secteur de la biotechnologie marine sont mises en exergue.

Cette édition présente également les récents changements en termes du climat des affaires. Enfin, nous vous proposons un aperçu des derniers développements entrepris par les principales parties prenantes du privé qui s'engagent fermement à exploiter le potentiel du pays.

Je vous souhaite une lecture agréable.

Ken Poonoosamy
Directeur Général 

EN SAVOIR PLUS